Texte: 

  • Clémentine Fitaire

Photos: 

  • HUG

Le diabète de type 1 en images

Une quarantaine de vidéos instructives et pratiques sont disponibles gratuitement sur la chaîne YouTube des HUG.

En Suisse, environ 40 000 personnes vivent avec un diabète de type 1, une maladie caractérisée par un excès de glucose dans le sang qui apparaît généralement chez les moins de 20 ans. Si des traitements compensent le manque d’insuline, ce type de diabète reste incurable et il faut donc apprendre à vivre avec.

Pour accompagner les malades vers l’autonomie, une série de 46 vidéos abordant des problématiques spécifiques du quotidien a été développée. « Ces dispositifs didactiques sont destinés à soutenir la réalisation des actions de santé indispensables à l’autogestion du diabète de type 1 », explique le Dr Giacomo Gastaldi, médecin adjoint au Service d’endocrinologie, diabétologie, nutrition et éducation thérapeutique du patient et chef du projet. Une expérience testée et validée par Annie, 46 ans, patiente du service : « Je les ai toutes regardées ! J’ai appris énormément de choses… il était temps, après tant d’années avec le diabète. »

Devenir expert ou experte de sa propre maladie constitue un atout pour mieux vivre avec le diabète qui, du lever au coucher en passant par les repas, se rappelle aux personnes concernées. « L’éducation thérapeutique est la pierre angulaire du traitement. Un ou une patiente bien formée suit mieux ses traitements, présente moins de complications de sa maladie et voit sa qualité de vie améliorée », constate le Pr Zoltan Pataky, responsable de l’Unité d'éducation thérapeutique du patient.

Questions et réponses concrètes

Qu’est-ce que l’insuline ? Comment l’alimentation entre-t-elle en jeu ? Consommer de l’alcool ou voyager avec un diabète est-il possible ? Ce sont quelques-unes des questions abordées dans ces courtes vidéos alternant conseils de spécialistes et illustrations graphiques animées. « Pour coller au mieux à leurs besoins, ces contenus ont été co-construits avec les patients et patientes, ainsi qu’avec une équipe pluridisciplinaire de professions médicales et du monde de la communication », raconte Montserrat Castellsague, infirmière spécialiste clinique en diabétologie.

Un effort particulier a ainsi été porté sur le langage utilisé et la construction des explications afin de rendre l’information intelligible. « Ces vidéos peuvent aussi s’adresser aux proches ou servir de support aux équipes soignantes. Prochaine étape : nous aimerions proposer des parcours de visionnage en fonction des profils et enrichir les thématiques abordées », conclut le Dr Giacomo Gastaldi.

Texte: 

  • Clémentine Fitaire

Photos: 

  • HUG
Partager
En savoir plus

Mots clés: 

Autres articles